Décryptage de l'entrée en vigueur de la RE2020

Suite aux dernières annonces gouvernementales par Barbara Pompili et Emmanuel Wargon concernant les modalités d'application de la RE2020, EXEO Ingénierie vous apporte les éléments clés :

- Mise en application pour les Permis de Construire déposes à partir de l'Eté 2021 : logements, bureaux et enseignement,

- Pour les autres bâtiments tertiaires : Restent soumis à la RT2012 au moins jusqu'à l'été 2022,

- Premier engagement de taille, une réduction de l'indicateur Bbio (Besoin Bioclimatique) de 30% par rapport au niveau RT2012. Cette exigence nécessite un travail important sur la compacité du bâtiment, son niveau d'isolation, d'apports solaires et lumineux,

- L'approvisionnement énergétique en gaz naturel des maisons individuelles ne pourra plus être envisagé, et à partir de 2024 pour toute nouvelle construction. L'énergie bois sera très largement privilégiée afin de répondre aux seuils fixés en matière d'émissions de Gaz à Effet de Serre. Cette exigence se fera par paliers jusqu'en 2024,

- Les solutions solaires thermiques devrait faire leur retour car nettement moins pénalisées dans le moteur de calcul RE2020,

- Le moteur de calcul RE2020 s'appuiera bien sur celui du Label expérimental E+C-,

- De nouveaux indicateurs seront également intégrés tel que l'indicateur de confort estival,

- Enfin, concernant les installations photovoltaiques, seule l'énergie autoconsommée sera comptabilisée.


- Seuils Carbone et Analyse de Cycle de Vie : pour le moment les seuils ne sont pas fixés, mais l'objectif vise à favoriser sensiblement les systèmes structurels en matériaux biosourcés et bas carbone. Ces seuils devraient augmenter par paliers ; -15% en 2024, -25% en 2027 et -40% en 2030.




Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Link
  • viadeo
  • twitter